Flagen Flages Flagfr

QUINOA : UN AVENIR SEMÉ IL Y A DES MILLÉNAIRES

Le quinoa est cultivé dans les Andes depuis plus de 5000 ans. Après des siècles d'oubli, son potentiel a été redécouvert au cours de la seconde moitié du XXe siècle. Suite à l'Année Internationale du Quinoa (IYQ) en 2013, la reconnaissance mondiale de ce potentiel devrait lui permettre de rapidement passer d'une culture mineure à une culture majeure, en s’appuyant sur le rôle que la grande biodiversité de quinoa et sa haute valeur nutritive peuvent jouer dans la sécurité alimentaire mondiale.

Le nombre de pays cultivant du quinoa est rapidement passé de 10 (1980) à plus de 100 (2015). L’expansion de sa culture dans le monde repose sur de solides relations qu’entretiennent certains individus au-delà de leurs institutions et entre les pays. Le nombre de chercheurs travaillant sur le quinoa ne cesse de croître, y compris dans les régions qui ne le produisent pas encore. Pourtant, nous devons combler de grandes lacunes dans nos connaissances si nous voulons augmenter les chances de réussite des essais d'introduction de quinoa en cours dans de nouveaux environnements ne bénéficiant pas de références scientifiques : c’est un des défis majeurs que nous avons à relever après l’IYQ.

Afin d'assurer la sécurité alimentaire et des revenus alternatifs aux agriculteurs, de nombreux acteurs sont activement impliqués dans la promotion et l'évaluation de la culture du quinoa en région andine mais aussi partout dans le monde désormais. La facilitation du dialogue entre toutes ces personnes sera bénéfique pour toute une communauté de pratique montrant des intérêts divers pour le quinoa. Devenir membre du réseau GCN-Quinoa, c’est choisir un moyen de participer activement aux débats en cours sur les avantages et les limites de l'expansion mondiale de la culture du quinoa.
Grâce à sa très grande diversité génétique, le quinoa peut s’adapter à différentes conditions agroécologiques (sols, précipitations, température ou altitude) où il se montre tolérant au gel, à la sécheresse et à la salinité. Pour éviter de reproduire les erreurs du passé, le partage des résultats issus des évaluations multi-pays de différents types variétaux de quinoa permettra de mieux répondre aux attentes des agriculteurs pour une mode de production durable du quinoa s’inscrivant dans des systèmes alimentaires intégrés. L’accès et le partage des avantages issus de l’utilisation des ressources génétiques du quinoa sont d'une telle importance au niveau mondial qu’un forum spécifique de discussion a été ouvert sur ce sujet.

Pourtant de nombreux obstacles empêchent encore la promotion des politiques publiques sociales inclusives dans l'agriculture mondiale. Tous ces éléments démontrent l'importance de créer un espace de collaboration pour faciliter les échanges entre producteurs, experts, politiques et toutes personnes impliquées dans le développement du quinoa afin de poursuivre le partage d'information, en différentes langues, pour la promotion et l'utilisation durable des ressources génétiques de quinoa.
bonne visite